En tant que responsable du développement commercial, l’ingénieur d’affaires est une figure clé dans ce domaine. Il a pour mission de développer des propositions commerciales, de gérer les contrats/portefeuilles de clients et de clôturer les ventes. L’accès à ce métier demande une expérience professionnelle étendue et une bonne culture des techniques de l’informatique. Le secteur des télécoms mis à part, les tensions sur le marché du travail sont chroniquement élevées pour ce métier.

Formation

Niveau minimum d’accès : Bac+4/5

Formation initiale

Le métier d’ingénieur d’affaires est accessible avec des formations de niveau Bac +5 (écoles de commerce ou formations universitaires) essentiellement orientées Marketing et Vente. Il existe également des formations qualifiantes (MBA) accessibles à partir de Bac +4 ou de Bac à Bac +3 mais avec une expérience professionnelle dans le domaine.

Une liste non exhaustive figure sur le site internet suivant : http://www.metiers.internet.gouv.fr/node/960

Formation continue

Ce métier est également accessible par le biais de la formation continue. Le réseau des Carif-Oref ne recense qu’une seule formation menant au métier d’ingénieur d’affaires.

Compétences

Connaissances en analyses quantitatives et qualitatives, en architecture fonctionnelle, en gestion des ressources humaines, en optimisation des interfaces, en conception d’un site web, en élaboration de questionnaires.

Maîtrise des langages frontend HTML/CSS, des outils de eye tracking et mouse tracking.

Emploi

Synonymes

Commercial, Responsable de compte, Chargé d’affaires, Ingénieur commercial.

Perspectives d’évolution

Directeur de clientèle Web/Internet, Ingénieur commercial Web.

Statut

Salarié au sein d’une entreprise, consultant dans une agence Web.

Environnements porteurs

L’e-business et l’emarketing sont désormais des outils indispensables pour le bon développement des entreprises.

 

Retour aux fiches métiers de la filière numérique – Retour à Commerce