L’ingénieur d’étude et de développement élabore pour l’essentiel les spécifications techniques du travail du codeur, intègre les composants logiciels créés par ce dernier et peut être responsable de la documentation technique du produit. Il participe donc à la conception, au développement et aux phases de test des projets informatiques.

Formation

Niveau minimum d’accès : Bac+2

Formation initiale

Le métier d’ingénieur études et développement est généralement accessible avec des formations de niveau Bac +4/+5 (Master ou Diplôme d’ingénieur) en Informatique. Il s’agit d’un passage obligé pour les jeunes diplômés. Les diplômés de niveau Bac +2/+3 peuvent également être acceptés. Ce métier peut aussi être accessible avec une expérience professionnelle en informatique, système d’exploitation ou dans un domaine applicatif.

Formation continue

Ce métier est également accessible par le biais de la formation continue. Le réseau des Carif-Oref recense 2 formations qui ne sont cependant pas éligibles au compte personnel de formation pour les salariés et les demandeurs d’emploi.

Compétences

Connaissances en conception et développement d’applications mobiles, en tests et diagnostics, en architecture fonctionnelle SI, en algorithmique et en sécurité informatique.

Maîtrise des langages de programmation, outils et écosystèmes pour mobiles. Agilité, créativité, adaptabilité, anglais.

Emploi

Synonymes

Ingénieur développement; Ingénieur support technique.

Perspectives d’évolution

Chef de projet ; Architecte logiciel ; Consultant technique ; Administrateur de bases de données ; Ingénieur réseau ; Architecte technique ; Directeur des systèmes d’information.

Statut

Salarié au sein d’une entreprise utilisatrice, une entreprise de services du numérique (ESN) ; Indépendant.

 

Retour aux fiches métiers de la filière numérique – Retour à Programmation et développement