Le rôle du designer d’expérience (User eXperience Designer – UX Designer) est de prévoir l’usage d’un produit numérique (terminal mobile, site web, logiciel, objet interactif ou service) : ce qu’il permet de faire, ce que l’on voit, ce que l’on ressent et la manière dont on l’utilise. Il établit le profil des utilisateurs types, crée des scénarios d’usage et modélise les principes d’interaction du produit. Au sein d’une équipe interdisciplinaire, il est le garant de l’adéquation du produit avec les objectifs de l’expérience-utilisateur.

Formation

Niveau minimum d’accès : Bac+3

Formation initiale

L’offre de formation pour le métier d’UX designer est émergente et hébergée en majorité par des écoles privées spécialisées. Il s’agit de formations de niveau Bac +5 (Master, Mastère ou Diplôme d’ingénieur) en école de design, d’ingénieur, etc. Il existe également des formations dans le cursus universitaire (Bachelor, Licence professionnelle et Master) en Sciences, technologies et santé spécialité Informatique, en Arts-lettres-langues spécialité multimédia interactifs, Direction artistique en design et communication visuelle.

Une liste non exhaustive figure sur le site internet ci-après : http://www.metiers.internet.gouv.fr/metier/designer-dinteraction

Formation continue

Ce métier est également accessible par le biais de la formation continue. Le réseau des Carif-Oref recense 8 formations qui sont tout public.

Compétences

Connaissances en design visuel, en design thinking, en graphisme, des outils de modélisation et les principes d’interaction dans les projets de conception de services.

Maîtrise des logiciels de création (Photoshop, Illustrator), des langages frontend, de la mise en œuvre du design d’interaction (UX Design), du design produit (UI Design) ou du design sonore.

Emploi

Synonymes

User eXperience Designer.

Perspectives d’évolution

Web designer.

Statut

Salarié au sein d’une agence de design ; Indépendant.

Environnements porteurs

Développement des nouvelles technologies liées au web (apparition de nouveaux besoins de spécialisation en lien avec l’essor des interfaces tablettes, smartphones et autres objets connectés).

 

Retour aux fiches métiers de la filière numérique – Retour à Interfaces utilisateurs et créations numériques