L’architecte logiciel est responsable de la conception et de la réalisation des architectures logicielles en fonction des besoins des clients, coordonne leur production et est responsable de leur intégration et leur exploitabilité. Il garantit la sécurité de ses développements. L’architecte logiciel réalise également une vieille technologique afin d’anticiper les innovations technologiques et d’assurer la pérennité des solutions logicielles mises en œuvre.

Formation

Niveau minimum d’accès : Bac+5

Formation initiale

Le métier d’architecte logiciel est généralement accessible avec des formations de niveau Bac +5 (Master ou Diplôme d’ingénieur) en Informatique au sein d’universités (des formations en architecture logicielle voient le jour), d’écoles d’ingénieur ou d’écoles spécialisées. Devenir un architecte logiciel est également possible avec plusieurs années d’expérience dans le développement de logiciels.

Formation continue

Ce métier est également accessible par le biais de la formation continue. Le réseau des Carif-Oref recense 11 formations tout public dont une éligible au compte personnel de formation pour les demandeurs d’emploi.

Compétences

Connaissances en architecture technique et fonctionnelle SI, en gestion des opérations informatiques, en algorithmique, en assistance à maîtrise d’ouvrage en cadrage projet, en intégration.

Maîtrise de l’anglais, des langages et outils de développement. Adaptabilité, agilité, auto-apprentissage.

Emploi

Synonymes

Architecte applicatif ; Software Design Specialist.

Perspectives d’évolution

Urbaniste ; Directeur de projet développement logiciels ; Chef d’équipe.

Statut

Salarié au sein d’une entreprise de services du numérique (ESN) ou d’une société de conseil en technologie ; Indépendant.

 

Retour aux fiches métiers de la filière numérique – Retour à Programmation et développement