L’analyste de trafic a pour mission de fournir des données sur la fréquentation d’un site Web. Il utilise des outils d’exploitation des données pour analyser la fréquentation du site. Assez souvent, dans les petites entreprises, il cumule cette activité avec des fonctions complémentaires. Celles-ci peuvent comporter le référencement, le pilotage des campagnes publicitaires et la mise en place de stratégies de communication.

Formation

Niveau minimum d’accès : Bac+2

Formation initiale

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de responsable de trafic. Il est néanmoins accessible avec des formations de Bac +2 à Bac +5 (BTS, DUT, Licence, Master ou Diplôme d’ingénieur) en Sciences humaines et sociales mention Information et communication, droit-économie-gestion spécialité métiers de la publicité, commerce spécialité marketing, etc.

Une liste non exhaustive figure sur le site internet suivant : http://www.metiers.internet.gouv.fr/node/969

Il existe également des formations qualifiantes (Master of Business Administration) accessibles uniquement avec un diplôme de niveau Bac +4, avec des possibilités de dérogation lorsque l’expérience professionnelle apparaît comme significative.

Formation continue

Ce métier est également accessible par le biais de la formation continue.

Le réseau des Carif-Oref ne recense qu’une seule formation continue proposant des enseignements sur la génération de trafic.

Compétences

Connaissances en analytics, marketing digital, connaissance du web et des principes de publicités web et mobiles, en communication, en anglais et en relation client.

Maîtrise des web analytics et des langages web (HTML, CSS, etc.), des logiciels de référencement et de mesure statistique, des outils de communication interne.

Emploi

Synonymes

Responsable du trafic ; Gestion de trafic web ; Traffic manager ; Responsable de flux.

Perspectives d’évolution

Web marketeur ; Directeur trafficking.

Statut

Salarié au sein d’une entreprise, d’une agence web ou d’une régie publicitaire ; Indépendant.

Environnements porteurs

Évolution des pratiques de commercialisation et d’achat (apparition de nouveaux supports d’achat → internet, mobiles, tablettes).

 

Retour aux fiches métiers de la filière numérique – Retour à Communication et marketing